À Nîmes, des sujets d’examen de l’école de police volés dans un coffre-fort

Le HuffPost avec AFP
Des élèves de l'école de police de Nîmes le 25 novembre 2016 lors d'une visite du président François Hollande.

POLICE - L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie de l’enquête. Des sujets d’examen d’officiers de police judiciaire ont été dérobés dans un coffre-fort sécurisé de l’école de police de Nîmes, entraînant l’annulation de l’épreuve au niveau national, selon le ministère de l’Intérieur et une source proche de l’enquête.

“Il n’y a pas d’effraction sur le coffre-fort et uniquement les sujets d’examens ont été volés, d’autres documents ont été laissés”, a indiqué à l’AFP une source proche de l’enquête, en précisant que si le vol a été constaté vendredi matin, il a pu se dérouler il y a plusieurs jours. 

Peu de policiers, des gradés pour la plupart, disposent de la clef permettant l’ouverture du coffre. ”Ça ne peut venir que de quelqu’un de la maison”, a confié un policier à La Dépêche du Midi.

À voir également sur Le HuffPost: Mort de Cédric Chouviat : le “plaquage ventral” bientôt suspendu?

LIRE AUSSI :

Retrouvez cet article sur le Huffington Post