À Mulhouse, les bénéfices d'un livre sur le confinement en partie reversés à l'hôpital

Atelier des modules
·1 min de lecture

Tout est parti d'une envie. Le 28 mars 2020, la France est confinée depuis 11 jours. Mulhouse se trouve alors à l'épicentre de l'épidémie de Covid. Dominique Giannelli, photographe alsacien, meilleur ouvrier de France en 2015, sort de chez lui pour prendre des clichés sa ville, sans idée précise. Mais loin des photos d'architecture qui sont sa spécialité, l'artiste va capturer un moment d'Histoire.

Quelques semaines plus tard, il sélectionne vingt de ses photos et les publie sur sa page Facebook. Le succès est immédiat. Peu de temps après, Laurent Gentilhomme, journaliste à L'Alsace écrit un article et bientôt, l'idée d'un livre germe dans l'esprit des deux hommes. Une idée rendue possible par un troisième larron, l'éditeur Patrick Girard.

20 photos, 20 histoires

Fin novembre 2020, le projet devient réalité. Les photos de Dominique Giannelli sont accompagnées par des textes de Laurent Gentilhomme et des témoignages de Mulhousiens. Soignants, enseignants, artistes... des anonymes qui racontent "leur" confinement. Le livre, témoignage précieux sur une période inédite et historique, s'est arraché au moment des fêtes de Noël. Réédité, il fait partie des meilleures ventes dans les librairies de la région et sur le site de l'éditeur. Et c'est tant mieux puisque sur chaque exemplaire vendu, deux euros sont reversés à l'hôpital de Mulhouse toujours en première ligne face à l'épidémie de Covid.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi