À la Une: la mort d'Ayman al-Zawahiri, un succès pour Joe Biden?

À l’instar du Washington Post, les quotidiens reviennent sur la préparation minutieuse de l’attaque contre le dirigeant d’al-Qaïda. Après un dernier briefing avec les services de renseignement, le 25 juillet dernier, Joe Biden a finalement donné son accord pour cette frappe, écrit le journal.

Et c’est indéniablement un succès pour le président, souligne le site Politico, mais rien à avoir avec la mort de Ben Laden, dont l’impact a été beaucoup plus retentissant dans l’opinion publique américaine. Cette fois-ci, écrit le journal en ligne, l’information est juste une nouvelle parmi d’autres qui font les gros titres ce mardi. En revanche, le fait que le leader d’al-Qaïda ait pu se cacher dans un quartier dont les accès sont tous contrôlés par les talibans doit nous interroger, poursuit Politico : « Les dirigeants d’Afghanistan protègent-ils encore des terroristes ? Si c’est le cas, écrit le site d’information, le dossier Afghanistan est loin d’être clos pour les États-Unis ».

► À lire aussi : Qui était Ayman al-Zawahiri, le successeur de Ben Laden à la tête d'al-Qaïda


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles