« Nous sommes à un moment crucial de l’histoire de l’aménagement du territoire »

·1 min de lecture
Jean Viard travaille notamment sur l'espace et les « temps sociaux » ainsi que sur la mobilité et l'aménagement du territoire.
Jean Viard travaille notamment sur l'espace et les « temps sociaux » ainsi que sur la mobilité et l'aménagement du territoire.

La révolte des Gilets jaunes en 2019, les nouveaux modes de vie liés au développement de la fibre et les impératifs de la lutte contre le changement climatique ont montré les limites de l?aménagement du territoire à la française, où se confrontent aujourd?hui l?idéologie de la voiture et celle de la bicyclette. Comment penser des lendemains qui chantent entre campagnes perdues, zones pavillonnaires isolées, petites villes et grandes cités ? Réponses, souvent dérangeantes, d?un militant du changement qui réclame de l?État la prise en compte des désirs des citoyens.

Le Point : Comment définir aujourd?hui l?habitat français ?

Jean Viard : 70 % des Français vivent dans des maisons individuelles, le plus souvent avec jardin, dans des zones rurales ou semi-rurales, ce qui veut dire qu?ils ont besoin d?une voiture. Les 30 % restants vivent en appartement. Les problèmes écologiques auxquels nous sommes confrontés obligent à réfléchir à l?évolution d?une société qui, depuis la présidence de Georges Pompidou, a été sciemment organisée pour la voiture. Mais cela ne peut se faire qu?en prenant en compte le fait que la majorité des Français sont dépendants de la route. Elle ne doit pas être une occasion de clivage social par « la ville du quart d?heure », mais bien au contraire un outil de brassage social.

DOSSIERPrendre la route

Jean Viard : Comment est organisé l?habitat aujourd?hui ?

Des zones rurales, des petites villes, des métropoles et des villes moyennes entourées d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles