"À un moment, ça suffit!": le coup de gueule d'Aurore Bergé adressé aux députés LFI

La présidente des députés LREM Aurore Bergé à l'Assemblée nationale à Paris, le 11 juillet 2022 - Alain JOCARD © 2019 AFP
La présidente des députés LREM Aurore Bergé à l'Assemblée nationale à Paris, le 11 juillet 2022 - Alain JOCARD © 2019 AFP

"On doit, à un moment, tous appeler à la raison ces bancs de l'hémicycle". Aurore Bergé, cheffe des députés Renaissance, a haussé le ton ce mercredi à l'Assemblée nationale face aux députés LFI. La parlementaire a notamment reproché à ces derniers d'avoir "instrumentalisé" la mort d'un homme survenue la semaine dernière dans les locaux du palais Bourbon alors qu'est débattu le projet de loi sur le pouvoir d'achat.

"Nous acceptions depuis le début de l'examen des heures et des heures d'invectives, d'interpellations, d'insultes qui ne cessent de fuser de cette partie de l'hémicycle (pointe du doigt les bancs des députés Nupes, NDLR)", a déclaré Aurore Bergé.

"Ayez un tout petit peu de décence"

"À un moment ça suffit! Ça suffit! Ça suffit! Défendre les Français et les salariés ça n'est pas, ici et maintenant, oser instrumentaliser ce qui s'est passé et qui est absolument tragique, le débat mérite bien mieux. Ayez un tout petit peu de décence", a-t-elle encore ajouté.

Quelques minutes plus tôt, le député LFI François Ruffin a estimé que la maltraitance et la sous-traitance au travail "a donné, je suis désolé d'en parler comme ça, un mort".

"Personne ici dans cet hémicycle n'instrumentalise la mort de Moussa Syla", lui a répondu Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale.

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce mardi devant le Palais Bourbon afin de rendre hommage à Moussa Sylla, un agent de propreté employé au Palais-Bourbon. Le 13 juillet, une minute de silence avait également été respectée dans l'enceinte de l'Assemblée nationale.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles