À la Une: mobilisation de l’opposition bolivienne

·3 min de lecture

L'opposition a bloqué lundi 11 octobre 2021 les rues des principales villes du pays pour protester contre le gouvernement de gauche du président Luis Arce. Selon le journal Correo del Sur, la « division politique du pays agite à nouveau les rues ». L’opposition proteste notamment contre un projet de loi qui permettrait, s’il est adopté, d’enquêter sur les biens de n’importe quel citoyen sans décision judiciaire. Cela obligerait notamment les avocats et les journalistes à divulguer des informations sur leurs sources.

L’opposition dénonce les « abus de pouvoir du président Luis Arce », écrit Correo del Sur. Le gouvernement de son côté minimise l’impact de la journée de mobilisation d’hier et rejette aussi l’ultimatum de l’opposition qui menace de convoquer une nouvelle grève de 48 heures d’ici trois jours si le projet de loi contesté n’est pas retiré, souligne La Razon.

Bolsonaro visé par une plainte pour crimes contre l’humanité

Une ONG autrichienne a déposé aujourd’hui une plainte à la Cour pénale internationale pour « crimes contre l’humanité » contre le président brésilien Jair Bolsonaro. Selon l’ONG AllRise, cité par le journal Poder 360, le gouvernement du président brésilien est responsable de la déforestation de quelque 4 000 km2 de forêt amazonienne chaque année.

En 2019, donc pendant la première année au pouvoir de Jair Bolsonaro, le rythme de cette déforestation a augmenté de 35 pour cent par rapport à l’année précédente, explique Johannes Wesemann. Selon le fondateur de l’ONG AllRise, la politique du président d’extrême droite a conduit à une « destruction incontrôlée d’un écosystème » qui, d’après des études, est devenu en 2020 un émetteur net de CO2.

Démission de l’entraîneur des Raiders, l’équipe de football de Las Vegas

Une décision qui intervient quelques heures seulement après la publication par le New York Times des insultes homophobes et misogynes proférées par Jon Gruden. Le journal a eu accès à des messages de l’entraîneur où il dénigrait l’émergence de femmes arbitres ou le recrutement d’un joueur homosexuel, le seul joueur ouvertement homosexuel de la NFL, Carl Nassib qui joue d’ailleurs dans le club des Raiders. « Une démission fracassante » pour un coach qui a remporté le Super Bowl avec les Buccaneers de Tampa Bay en 2003. Les messages datent de 2018, ils ont été envoyés à un autre entraîneur de la NFL.

Dans d’autres emails révélés par The New York Times, le coach insultait aussi l’ancien président Barack Obama et son vice-président de l’époque, Joe Biden. Ce que le cas de John Gruden révèle, d’après le quotidien, c’est une culture machiste partagée entre des responsables sportifs blancs qui « s’échangeaient régulièrement des images pornographiques, se moquaient des règles de la ligue de football et affichaient une attitude ouvertement homophobe ».

Les feux de forêt en Californie, une bombe à retardement ?

Autre sujet à découvrir dans le New York Times, un reportage multimédia sur les feux de forêt en Californie. C’est un reportage avec des images et des vidéos spectaculaires. Une équipe du journal a suivi le combat des pompiers californiens contre les flammes en août dernier. Selon le journal, les derniers incendies ont montré que ce phénomène a gagné en ampleur. Neuf des 20 feux de forêt les plus dévastateurs de l’histoire de la Californie se sont produits depuis 2020. Et le coût pour les combattre a augmenté également.

Cet été, plus de 6 000 personnes ont été mobilisées 24 heures sur 24 pour éteindre le « Dixie fire », comme on le surnomme en anglais. Les autorités ont dépensé plus d’un demi-milliard de dollars pour cette opération, la plus coûteuse du genre dans l’histoire de cet État. Cet effort financier et humain considérable risque de doubler dans les années qui viennent, écrit le New York Times. Car les conditions météorologiques qui favorisent l’émergence des feux, comme l’extrême sécheresse, vont se renforcer.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles