À la Une: les mesures sociales votées par le Parlement brésilien contestées

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Chambre des députés a approuvé hier une série de mesures sociales proposées par le gouvernement de Jair Bolsonaro. Augmentation importante des aides aux familles les plus démunies, subventions aux chauffeurs de camion durement touchés par la hausse des prix du combustible. À 81 jours de l’élection présidentielle, ces mesures n’ont rien d’anodin. Mais d’après le journal O Estado, cette augmentation significative des dépenses de l’État en période électorale est contraire à la Constitution qui interdit au gouvernement d’accorder de nouveaux avantages avant les élections.

Selon Carta Capital, l’objectif de ces mesures est justement de relancer la campagne du président Jair Bolsonaro, à la traîne dans les sondages face à son rival de gauche, l’ancien président Lula. De son côté, le journal Folha de Sao Paulo doute de l’efficacité de ces subventions. Elles vont dans un premier temps surtout bénéficier à la classe moyenne et non pas aux familles les plus pauvres du pays. Mais ce sont justement ces dernières que Jair Bolsonaro tente de séduire. Il a besoin de leurs voix pour envisager un second mandat.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles