À la une ce mercredi 8 septembre…

·1 min de lecture
Ce mercredi s'ouvre le procès des attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et plus de 1 300 blessés, devant les assises spéciales de Paris.
Ce mercredi s'ouvre le procès des attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et plus de 1 300 blessés, devant les assises spéciales de Paris.

Terrorisme. Ce mercredi s?ouvre le procès des attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et plus de 1 300 blessés, devant les assises spéciales de Paris. Le 13 novembre 2015, trois commandos de neuf hommes avaient attaqué en plusieurs points la capitale française et Saint-Denis, aux abords du Stade de France, à des terrasses de restaurants et dans la salle de concert du Bataclan. Six ans après, c?est un procès historique qui promet d?être inédit tant par sa durée que par sa charge émotionnelle. Il va rassembler près de 1 800 parties civiles, 330 avocats, 20 accusés.

À LIRE AUSSIAttentats du 13 Novembre : un procès pour « donner du sens à la survie »

Réformes. Emmanuel Macron va réunir, ce mercredi, le dernier séminaire gouvernemental de rentrée du quinquennat afin de cadrer les 200 derniers jours avant la présidentielle. Pour cette réunion, organisée dans la foulée d?un court conseil des ministres, les membres du gouvernement devront chacun apporter trois réformes pouvant aboutir d?ici à 2022, grandes ou petites, ainsi que trois actions réalisées qui pourront être valorisées dans le bilan global d?Emmanuel Macron.

Covid-19. Le Conseil d?État se penche sur l?obligation du pass sanitaire dans les grands centres commerciaux. La plus haute juridiction administrative examine les recours déposés après les décisions du tribunal administratif de Versailles de suspendre les arrêtés préfectoraux des Yvelines et du Val-d'Oise imposant le contrôle des pass sanita [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles