À la une ce mercredi 4 janvier…

Alain Griset avait dû démissionner du gouvernement et avait été condamné pour avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine à la HATVP.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Alain Griset avait dû démissionner du gouvernement et avait été condamné pour avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine à la HATVP. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Hommage. Une marche blanche est organisée en l'honneur des trois militantes kurdes assassinées le 9 janvier 2013. Un hommage sous tension, alors que trois Kurdes ont été assassinées par balles devant le centre culturel kurde Ahmet-Kaya de la rue d'Enghien juste avant Noël. Le tireur, William Malet, déjà connu de la justice pour des faits de violence et qui sortait tout juste de détention provisoire pour une autre affaire, a fait part de sa « haine des étrangers […] pathologique » et dit avoir voulu « assassiner des migrants », selon le parquet de Paris.

À LIRE AUSSIKurdes tués à Paris : pourquoi la France a refusé l'asile à Emine Kara

Justice. L'ex-ministre délégué aux PME, Alain Griset, va connaître la décision de la cour d'appel de Paris le concernant. Il avait dû démissionner du gouvernement après avoir été condamné en 2021 en première instance à six mois d'emprisonnement avec sursis, ainsi qu'à trois ans d'inéligibilité avec sursis, pour avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine à la HATVP (Haute Autorité pour la transparence de la vie publique). Il avait notamment caché la détention d'un PEA de 171 000 euros. L'audience en appel s'était déroulée en octobre 2022, et le parquet avait requis la même peine.

À LIRE AUSSIAlain Griset, le ministre qui veut défendre « la France qui se lève tôt »

Procès. L'influenceur Jeremstar – Jérémy Gisclon de son vrai nom – passe devant le tribunal judiciaire de Batignolles pour travail dissimulé. Bruno Etenna affir [...] Lire la suite