À la une ce mercredi 17 novembre…

·1 min de lecture
Le polémiste d’extrême droite Éric Zemmour, probable candidat à la présidentielle, sera jugé mercredi par le tribunal correctionnel de Paris pour complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale.
Le polémiste d’extrême droite Éric Zemmour, probable candidat à la présidentielle, sera jugé mercredi par le tribunal correctionnel de Paris pour complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale.

Justice. Éric Zemmour, candidat présumé à la présidentielle 2022, est jugé à partir de ce mercredi 17 novembre pour « complicité de provocation à la haine raciale et d?injure raciale » après ses propos sur les mineurs isolés. Le polémiste d?extrême droite les avait qualifiés de « voleurs », « assassins » et « violeurs » sur la chaîne CNews, en septembre 2020. Ces propos avaient causé la colère de nombreuses associations ainsi que de plusieurs conseils départementaux, qui prennent en charge les mineurs isolés via l?aide sociale à l?enfance. SOS racisme, la Ligue des droits de l?homme ou la Maison des potes, accompagnés par une vingtaine de départements, se sont constitués partie civile.

À LIRE AUSSIÉric Zemmour : « Les candidats commencent à courir après mes idées »

Politique. Emmanuel Macron recevra mercredi 17 novembre à l?Élysée une importante délégation de maires, avant de s?exprimer le lendemain en clôture du congrès de l?Association des maires de France (AMF). Ce double rendez-vous vise à permettre au chef de l?État de nourrir le lien avec les édiles, les convaincre du bon déroulé de son mandat, et en substance, du bien-fondé d?une éventuelle prolongation de son séjour à l?Élysée, alors que la présidentielle est dans six mois. Emmanuel Macron avait déjà accueilli en 2018 plus de 2 000 maires de France à l?occasion de leur réunion annuelle. Il s?était également rendu en 2017 et en 2019 à la séance de clôture de leur congrès pour des allocutions d?une he [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles