À Marseille, le ras-le-bol des habitants avant la visite de Macron : "Arrêtez ce massacre"

·2 min de lecture

Une marche blanche a eu lieu mardi soir à Marseille contre les règlements de comptes, à la veille d'une visite de trois jours du président Emmanuel Macron. Les habitants, dont certains ont été endeuillés, réclament un plan véritablement efficace pour lutter contre le trafic de drogue.

Une marche blanche est partie du Vieux-Port de Marseille, mardi soir, en hommage aux victimes des règlements de comptes et contre la violence liée au trafic de drogue. Cette initiative intervient alors que le chef de l'État débute mercredi une visite de trois jours dans la ville provençale. Emmanuel Macron va annoncer un plan à plusieurs milliards d'euros pour tenter de les problèmes inhérents à la deuxième ville de France.

Le rejet de "plans qui viennent de Paris"

Mardi, en début de soirée, le cortège s'est dirigé vers la préfecture, l'occasion de mettre un coup de pression à moins de 24 heures de l'arrivée du chef de l'État. "C'est un très, très grand signal de détresse" émis par les habitants, alerte Amini Kessaci, l'organisateur de cette marche blanche. "On veut lui dire 'maintenant, stop, il faut arrêter de venir avec des plans qui nous viennent de Paris, des plans qui nous viennent de 3.000 km d'ici'. Le plan banlieue, on sait tous ce que ça a donné. Le plan antidrogue, on sait tous ce que ça a donné. Au contraire, avec tous ces plans, la situation est devenue de plus en plus dramatique et de plus en plus grave."

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Amine Kessasi a récemment perdu son frère dans un règlement de comptes et il n'est pas le seul Marseillais à être endeuillé. La prière de tous ces Marseillais est que cette spirale de violence prenne fin. Même si certains, comme Baya, une mère de famille endeuillée, n'at...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles