À Marseille, l’accès à deux calanques est soumis à réservation pour protéger le milieu

© AFP

Le parc national de Calanques a décidé de limiter cet été la fréquentation de ces espaces fragilisés par l’affluence touristique. Une première. Pour pouvoir profiter des criques de Sugiton et des Pierres tombées à Marseille cet été, il faudra réserver. Une démarche gratuite, accessible en ligne sur le site du parc national.  « La calanque de Sugiton est sufréquentée en été, avec des pics observés de 2 500 visiteurs par jour. Cette surfréquentation provoque un phénomène d’érosion très marquée.  Si nous ne faisons rien, il y a un risque de dégradation irréversible du site, de sa biodiversité et de ses paysages », a indiqué sur son site le Parc national pour expliquer sa démarche.

Pour protéger l’environnement, l’accès à ces deux calanques sera donc limité à 400 personnes dimanche, puis le 3 juillet et tous les jours entre le 10 juillet et le 21 août. Habituellement, la fréquentation est de 2 500 personnes par jour.

Lire aussi - Dans les calanques de Marseille, l'afflux de visiteurs vire à la catastrophe naturelle

Gratuites, les réservations peuvent se faire trois jours avant la date souhaitée et jusqu’à 18 heures la veille. Elles sont réalisables sur le site ou l’application du parc national des Calanques. Elles sont cependant limitées à cinq personnes par dossier, et impossible sur place et le jour même. Mais puisqu'il s'agit d'une première pour un parc national français, le dispositif de réservation pourra être amené à évoluer.

Une amende de 68 euros

Pour contrôler l’accès ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles