À Marseille, un huitième corps retrouvé sous les décombres des immeubles effondrés

Le HuffPost avec AFP
Un huitième corps a été retrouvé dans les décombres du quartier de Noailles, à Marseille (ici le 5 novembre).

MARSEILLE - Un huitième corps, celui d'une femme, a été découvert dans les décombres des immeubles qui se sont effondrés lundi dans le quartier de Noailles, à Marseille, a annoncé le procureur de la République Xavier Tarabeux ce vendredi 9 novembre. Vendredi soir, toutes les victimes avaient été identifiées, a-t-il annoncé à l'AFP .

Ce huitième corps pourrait être celui de la dernière victime du drame: les autorités estimaient à huit -5 résidents et 3 autres personnes- le nombre de personnes présentes dans le seul immeuble qui était habité au moment du drame.

Les deux autres immeubles qui se sont écroulés -dont un, plusieurs heures plus tard, en partie sous l'action des marins-pompiers- étaient murés et théoriquement vides, même si, selon des témoignages recueillis dans le quartier par l'AFP, l'un d'eux était souvent squatté par des sans-papiers ou les vendeurs de cigarettes de contrebande.

690 m3 de gravats enlevés

De nouveaux logements ont été évacués par précaution dans la matinée dans le centre-ville de Marseille, où les recherches de victimes se poursuivaient quatre jours après l'effondrement de deux immeubles vétustes.

Soixante-cinq sauveteurs continuent de déblayer le tas de gravats de la rue d'Aubagne, a expliqué à l'AFP un porte-parole des marins-pompiers. Au total, "690 m3 de gravats ont été enlevés, sur 1500 m3 programmés", soit un peu moins de la moitié, a-t-il précisé.

Avant la découverte de ce vendredi, les corps de cinq hommes et deux femmes ont été retrouvés morts depuis l'effondrement spontané de ces deux immeubles vétustes.

Jean-Claude Gaudin se voit en "bouc-émissaire"


Les opérations de déblaiement et de recherche de victimes sont très délicates depuis le début de la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post