À la une ce mardi 16 novembre…

·1 min de lecture
Pour voter au congrès des Républicains, il faudra, au plus tard, avoir adhéré au parti le mardi 16 novembre au soir. Dans cette dernière ligne droite, les cinq candidats se mobilisent pour élargir cette base. (Photo d'illustration)
Pour voter au congrès des Républicains, il faudra, au plus tard, avoir adhéré au parti le mardi 16 novembre au soir. Dans cette dernière ligne droite, les cinq candidats se mobilisent pour élargir cette base. (Photo d'illustration)

Les Républicains. À compter de ce mardi 16 novembre au soir, il ne sera plus possible d?adhérer aux Républicains afin de voter au congrès du parti, du 1er au 4 décembre, et désigner le candidat de la droite et du centre en vue de l?élection présidentielle de 2022. Le parti a franchi la barre de 125 000 adhérents dimanche, une hausse de 45 000 en un mois et demi.

À LIRE AUSSICoignard ? Débats LR : télé-courtoisie

Diplomatie. Les présidents américain Joe Biden et chinois Xi Jinping participeront mardi, heure française, à un sommet en visioconférence destiné à apaiser les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine. Les deux dirigeants se sont entretenus deux fois par téléphone depuis l?entrée en fonction de Joe Biden en janvier, mais c?est la première fois que cette rencontre virtuelle est présentée comme un sommet.

À LIRE AUSSIChine et Amérique, l?entente des délinquants du climat

Société. Les aéroports de Paris annoncent un mouvement social du personnel de sûreté à partir de ce mardi 16 novembre, sans en préciser la durée. Des retards sont à prévoir aux contrôles de sécurité. Cela concerne les aéroports Paris-Charles-de-Gaulle et Orly mais aussi Nice, troisième aéroport de France. En juillet dernier, le mouvement de grève des syndicats pour protester contre la suppression de certaines primes avait retardé les vols de 15 minutes en moyenne.

À LIRE AUSSICovid : un an d?enfer pour le transport aérien

Football. Trois jours après avoir étrillé le Kazakhstan [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles