À la une ce mardi 16 février

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Emmanuel Macron assiste, par visioconférence, au sommet ​du G5 sur le Sahel. (illustration)
Emmanuel Macron assiste, par visioconférence, au sommet ​du G5 sur le Sahel. (illustration)

Politique. Emmanuel Macron assiste mardi, par visioconférence, au sommet ?du G5 sur le Sahel qui se tient à N'Djamena. Sur la lutte antidjihadiste dans la région, Paris souhaiterait voir ses alliés assumer le relais militaire, mais aussi politique, pour réduire un engagement vieux de huit ans. Une conférence de presse se tiendra à 11 heures.

À LIRE AUSSIMoussa Mara : « N'Djamena doit être un moment politique de vérité »

Séparatisme. L'Assemblée nationale vote mardi le projet de loi « confortant le respect des principes de la République ». Ce texte qui vise à lutter contre les « séparatismes » prévoit notamment un encadrement plus sévère de l'instruction à domicile, un délit de « séparatisme », une intensification de la répression de la haine en ligne et un contrôle renforcé des associations et du financement des cultes.

À LIRE AUSSISéparatisme ? Darmanin, la loi divine et les manquements de la République

Réquisitoire. Réquisitoire dans le procès en appel de l'ex-secrétaire d'État Georges Tron pour viols et agressions sexuelles. Selon deux anciennes employées de la commune de Draveil (Essonne), le maire LR leur a imposé des attouchements et pénétrations digitales entre 2007 et 2010, généralement lors de scènes de triolisme avec son adjointe à la Culture d'alors, Brigitte Gruel. Les deux accusés nient les faits et ont été acquittés en première instance.

Cassation. Dans l'affaire Rémi Fraisse, la Cour de cassation examine un pourvoi de la famille contre le non-lie [...] Lire la suite