À la marche contre les violences policières, Philippe Poutou fouillé puis "bloqué" par la police

Romain Herreros
Philippe Poutou fouillé en marge de la marche contre les violences policières.

POLITIQUE - "Sans doute de dangereux terroristes!". Philippe Poutou, candidat du NPA à l'élection présidentielle participait ce dimanche 19 mars à la marche contre les "violences policières" à l'appel du collectif "Urgence notre police assassine".

Arrivé à République, l'intéressé s'est retrouvé bloqué par les policiers avec d'autres membres de sa formation politique. "Le NPA actuellement bloqué par la police à la place de la République. Sans doute de dangereux terroristes!", a-t-il tweeté, vidéo à l'appui. Message également relayé par Olivier Besancenot.

Le NPA actuellement bloqué par la police à la place de la République. Sans doute de dangereux terroristes ! pic.twitter.com/mLoY0r0Us1

— Philippe Poutou (@PhilippePoutou) 19 mars 2017

Peu avant la publication de ce tweet, le journaliste Hugo Gausserand avait publié une photo montrant le candidat du NPA fouillé par des policiers. Comme l'a indiqué une journaliste du Monde qui couvrait la manifestation, les contrôles pour accéder au cortège étaient nombreux. Dans le cortège flottaient des drapeaux du NPA, du DAL (Droit au logement), d'Attac, de la CGT ou de la CNT.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

En s'emparant de la République, Mélenchon met la pression sur son rival Hamon

Le camp Mélenchon se moque des chiffres de la manifestation de Fillon mais...

Cette affiche de Fillon n'a même pas besoin d'être modifiée pour être utilisée par un mélenchoniste

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages