À la Maison Blanche, le groupe BTS dénonce les violences racistes contre des personnes asiatiques

Le groupe sud-coréen BTS saisit l'occasion d'une invitation par le président américain Joe Biden pour dénoncer le racisme visant les personnes asiatiques. "Nous sommes dévastés par la récente hausse des crimes racistes, y compris les crimes racistes visant des personnes asiatiques", dit Jimin, l'un des sept artistes de ce groupe emblématique de la K-Pop, depuis l'estrade de la salle de presse de la Maison Blanche.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles