À Madrid, Greta Thunberg exfiltrée de la marche pour des raisons de sécurité

Le HuffPost avec AFP

COP25 - Entourée d’une nuée de sympathisants et de journalistes, Greta Thunberg a été contrainte d’abandonner le cortège. Au milieu des milliers de manifestants à Madrid, ce vendredi 6 décembre, l’adolescente suédoise a été exfiltrée de la foule au bout d’une heure “pour des raisons de sécurité” car elle ne parvenait plus à avancer, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Autour de la jeune femme, des milliers de personnes ont manifesté pour pousser les pays réunis à la COP25 dans la capitale espagnole à agir contre le réchauffement climatique. Sous le mot d’ordre “le monde s’est réveillé face à l’urgence climatique”, cette marche pour le climat partait de la gare d’Atocha.

“Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps” car “des gens souffrent ou meurent en raison de l’urgence climatique”, a martelé Greta Thunberg devant la presse avant le début de la manifestation. Devenue l’égérie de la défense de la planète depuis qu’elle a lancé en août 2018 des “grèves de l’école pour le climat”, elle a indiqué espérer que la COP25, la réunion annuelle de l’ONU sur le climat, aboutisse à “des choses concrètes”.

“La crise climatique est toujours ignorée par les gens au pouvoir. Ce n’est pas une solution durable que des enfants manquent l’école” pour protester, “nous aimerions des actions de la part des gens au pouvoir”, a-t-elle insisté.

“Sans planète, pas de futur”

Dans la manifestation, à laquelle participait notamment l’acteur espagnol Javier Bardem, des pancartes clamaient “Sans planète, pas de futur” ou “Politiques, la Terre se meurt”. “Le changement climatique nous touche tous, nous mais aussi les générations futures. Il faut en prendre conscience, le monde va vers sa fin”, a déclaré à l’AFP Paula Sánchez, Madrilène de 16 ans.

Une autre marche était d’ailleurs prévue simultanément à Santiago du Chili, où devait se tenir la COP25 avant que le pays ne renonce à l’accueillir en raison d’un mouvement social sans précédent et ne soit remplacé au pied levé par...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post