Paris s'arrêtera pour le dernier hommage à Johnny Hallyday samedi à la Madeleine

Bommelaer, Claire, Infographie, Service
/ -

INFOGRAPHIE - La cérémonie religieuse pour le chanteur se tiendra samedi midi en présence d'Emmanuel Macron. Le cortège funéraire descendra les Champs-Élysées. De 500 à 700 bikers sont attendus en plus des centaines de milliers de fans. La préfecture a annoncé des mesures exceptionnelles.

«Faire quelque chose qui aurait réellement plu à Johnny.» Jeudi après-midi, le préfet de police de Paris Michel Delpuech et le producteur de Johnny Hallyday, Sébastien Farran ont précisé quel serait le dispositif mis en place samedi pour les obsèques du chanteur et l'hommage populaire qui doit lui être rendu. «Plusieurs centaines de milliers de fans» sont attendues selon la préfecture.

» LIRE AUSSI - Notre dossier Johnny Hallyday - retour sur une carrière immense

Le cortège partira à midi de l'Arc de Triomphe. Il descendra les Champs-Élysées, passera par la place de la Concorde, puis empruntera la rue Royale avant d'arriver place de la Madeleine. La dépouille du chanteur sera accompagnée par 15 motocyclistes de la préfecture de police. Entre 500 et 700 bikers fermeront la marche. Place de la Madeleine, les musiciens du chanteur - Yarol Poupaud, Alain Lanty, Maxim Nucci... - joueront des standards, sur une scène montée sur le parvis de l'église. Le concert hommage et l'office seront retransmis sur des écrans géants, tout au long du parcours.

Pour assurer la sécurité de l'événement, 1500 policiers seront mobilisés. Les axes de circulation et les stations de métros les plus proches seront fermés dès le matin, et même dans la nuit de vendredi à samedi pour la place de la Madeleine et la rue Royale.

Michel Delpuech a précisé que «la préfecture de police ne se sent pas étrangère à l'hommage qui sera rendu à Johnny Hallyday, bien au contraire. Il évoque le «rapport privilégié» du chanteur avec les services de police en rappelant qu'il venait régulièrement «faire un tour aux arbres de Noël» de la préfecture. Delpuech se souvient même de la fois où (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Johnny Hallyday: neuf mois d'un combat acharné contre son cancer des poumons 
Zazie raconte au Figaro comment elle a écrit Allumer le feu pour Johnny 
Les retrouvailles impossibles entre Johnny Hallyday et la Belgique de son père 
Quand Johnny Hallyday écrivait à ses fans de Salut les copains 
Johnny Hallyday: un «hommage populaire» sera organisé samedi sur les Champs-Élysées 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages