À Madagascar, la société civile interpelle les dirigeants sur la hausse du prix des carburants

Lundi 11 juillet, le gouvernement malgache a annoncé les nouveaux prix à la pompe avec effet immédiat à l'issue d'une réunion avec les compagnies pétrolières.

Cette augmentation annoncée de 44% en moyenne donne un prix de l'essence fixé à 1,40 euro. Une hausse « insoutenable » pour les Malgaches, alerte dans un communiqué le mouvement Rohy. Ce dernier regrette une décision prise « sans réelles concertations » et qui préserve uniquement les intérêts des pétroliers.

Harijaona Andriamoraniaina est le coordinateur technique du mouvement de la société civile Rohy, qui compte 500 membres à travers le pays.

Dans la Grande Ile, 80% de la population vit avec moins de 2,15 dollars par jour, selon les statistiques de la Banque mondiale.
Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles