À Madagascar, le gouvernement veut relancer la vaccination contre le coronavirus

Le taux de vaccination contre le Covid-19 reste faible dans la Grande Île, où moins de 5% de la population dispose d'un schéma vaccinal complet. Alors que l'hiver austral est propice à une recrudescence des cas, le ministère malgache de la Santé publique vient de lancer une nouvelle campagne de vaccination dans les 23 régions du pays et mise sur une stratégie de proximité avec les habitants.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

Dans le quartier animé d'Ankadindratombo, en périphérie de la capitale, des chansons incitant la population à se protéger contre le coronavirus s'échappent de la petite enceinte d'un chapiteau installé en bord de route, attenant à la pharmacie. Les vaccinations se succèdent à un rythme soutenu.

Laingo, 43 ans, a saisi l'occasion pour faire sa deuxième dose de vaccin, neuf mois après la première : « Ça fait longtemps que je voulais la faire, mais je n'avais pas le temps avec mon travail. La plupart des gens ici sont des commerçants et ils ne peuvent pas prendre le temps d'aller se faire vacciner dans un centre de santé au lieu de vendre leurs produits et gagner de l'argent. Là, le vaccinodrome vient jusque chez nous. C'est l'idéal. »

Plus accesibles

L'objectif de la Grande Île est de vacciner 50% de sa population d'ici un an.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles