À la Une: un mémorial pour les victimes des armes à feu?

Une semaine après la fusillade dans une école d’Uvalde, la petite ville texane enterre ce mardi 31 mai les premières victimes de cette tuerie. Les États-Unis ont été bouleversés par ce drame qui se produit pourtant presque tous les jours, comme le rappelle le Washington Post. Depuis la fusillade d’Uvalde mardi dernier, au moins 15 tueries de masse ont eu lieu à travers le pays, écrit le journal. Le FBI définit une tuerie de masse comme un assassinat simultané d’au moins quatre personnes.

Selon le Washington Post, la plupart de ses fusillades ne font pas les gros titres de la presse nationale et sont traitées uniquement par les médias locaux. Le Los Angeles Times pour sa part propose la mise en place d’un jour national d’hommages aux victimes des tueries masse, à l’instar du « Memorial Day » qui honore la mémoire des soldats américains morts au combat. Rien qu’en 2020, précise le journal, plus de 45 000 Américains ont été tués par des armes à feu, soit presque autant que de soldats américains tombés pendant la guerre du Vietnam. Et le Los Angeles Times de conclure : « Nous avons besoin d’un mémorial pour rendre hommage aux victimes des armes à feu, nous avons besoin que leurs noms soient gravés devant nos yeux afin de nous rappeler la nécessité de combattre l’ennemi qui se trouve parmi nous ».

Le Canada veut durcir la législation sur le port d’armes


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles