À Lyon, le "pari fou" de maintenir les Nuits de Fourvière, avec des stars de la chanson française

Le montage de la grande scène a débuté dans le grand théâtre antique de Fourvière. Inconcevable pour les organisateurs de ne pas être là alors que le festival fête cette année son 75e anniversaire. Alors, malgré les incertitudes, encore nombreuses, décision a été prise de maintenir cette édition 2021 qui se déroulera du 1er juin au 31 juillet. Un "pari fou" dont le succès reste conditionné "à l'évolution de la situation sanitaire" reconnaissent les organisateurs du festival lyonnais.Ce sera un festival de transition, adapté aux fameuses règles sanitaires. Jérôme Bub Président des Nuits de FourvièreRapprochement inédit Trente-six spectacles, dont neuf créations, sont programmés jusqu’à fin juillet. Un nombre sensiblement identique aux années précédentes, mais avec moitié moins de représentations. Côté jauge, celle-ci sera évolutive en fonction des différentes étapes du déconfinement annoncées par le chef de l’État. 35% jusqu’au 9 juin, soit 1000 spectateurs (assis) dans le théâtre antique et fin des spectacles à 20h30. Ensuite la jauge passera jusqu’à la fin du festival à 65%, soit 2000 spectateurs. Des spectateurs qui devront obligatoirement présenter un pass sanitaire à partir du 9 juin (test négatif datant de moins de 48h, certificat de vaccination ou certificat d'immunité). Pour les spectacles antérieurs à cette date, les organisateurs attendent encore les précisions des pouvoirs publics. Au vu du contexte sanitaire, les Nuits de Fourvière ont développé une "complicité inédite" avec un autre grand évènement culturel lyonnais, la Biennale de la Danse, initialement prévu en septembre et qui se déroulera finalement en juin. Symboliquement, l'ouverture conjointe des deux manifestations sera une création autour de l'eau de la chanteuse Camille, mise en scène par la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin. Un rapprochement inédit aussi symbolisé par le spectacle du maître de l'électro Rone avec (La)Horde, le collectif du Ballet national de Marseille. Enfin le grand défilé populaire dans les rues de la ville qui marque traditionnellement le coup d'envoi de la Biennale de la Danse, aura lieu au théâtre antique. Des vedettes de la scène française Le programme de cette édition particulière fait la part belle à la chanson française, avec notamment Alain Souchon, Jane Birkin et Louis Chedid, Philippe Katerine, Stephan Eicher, Catherine Ringer, Suzane, mais aussi les Lyonnais Benjamin Biolay, Woodkid et Pomme. Il y aura aussi du jazz avec l'inclassable Albert Marcoeur et la star Melody Gardot, du théâtre, du cirque, de la musique classique et des musiques du monde, avec l'Ensemble Al-Kindî (musique savante arabe) et trois virtuoses des instruments africains, Ballaké Sissoko, Driss el Maloumi et Rajery. La billetterie est ouverte depuis aujourd’hui.[ON VOU DÉVOILE LA PROGRAMMATION] Pour la découvrir, rendez-vous sur : https://t.co/3qsSKMHQ3M Ouverture de la billetterie demain 12h : https://t.co/wONLznSaJV Plus d’infos sur le protocole sanitaire : https://t.co/iJPnzGGu5q Musique originale : @Zajazza pic.twitter.com/QSzpGdsZYB — Nuits de Fourvière (@fourviere) May 3, 2021