À Lyon, Olivier de Germay, évêque d'Ajaccio, succède à monseigneur Barbarin

Source AFP
·1 min de lecture
Olivier de Germay, nouveau archevêque de Lyon, en 2014.
Olivier de Germay, nouveau archevêque de Lyon, en 2014.

Le successeur du cardinal Philippe Barbarin, qui a démissionné en mars dernier après avoir été mis en cause pour son silence au sujet des abus sexuels d'un ancien membre du diocèse, est enfin connu. Le pape François a nommé Olivier de Germay archevêque de Lyon, a annoncé jeudi 22 octobre la Conférence des évêques de France. Monseigneur de Germay, âgé de 60 ans, était depuis huit ans évêque d'Ajaccio. L'installation du nouveau primat des Gaules aura lieu le 20 décembre. Dans l'intervalle, l'administrateur apostolique du diocèse, Mgr Michel Dubost, continue d'assurer l'intérim, précise la CEF dans son communiqué.

Ancien élève de l'école militaire de Saint-Cyr ? d'où il est sorti avec un diplôme d'ingénieur ?, Mgr de Germay a été ordonné prêtre en 1998 et nommé évêque en 2012. Son parcours, effectué jusqu'à son départ pour la Corse dans la seule région toulousaine, est varié : vicaire puis curé de Castanet (1999-2006), aumônier diocésain des Guides de France (1999-2001), doyen de la zone « banlieue sud » de Toulouse (2002-2006), vicaire épiscopal (2004-2012), curé de Beauzelle (2006-2011), professeur de théologie à l'Institut catholique de Toulouse (2008-2012) puis doyen de Blagnac (2009-2012).

Un « beau diocèse »

Au sein de la Conférence des évêques de France, Mgr de Germay est membre de la commission « pour la catéchèse et le catéchuménat » ainsi que du groupe de travail sur la bioéthique. Cité dans un communiqué du diocèse, Mgr de Germay reconnaît avoir « tou [...] Lire la suite