À Los Angeles, planter des arbres n’est pas si simple

PHOTO LUCY NICHOLSON/REUTERS

“En 2019, le maire Eric Garcetti a dévoilé un plan ambitieux visant à planter 90 000 arbres à Los Angeles à l’horizon 2021”, rappelle le Los Angeles Times. La métropole californienne, qui plante peu d’arbres elle-même, comptait notamment sur un “réseau d’associations et d’‘ambassadeurs de quartier’ pour aider et encourager les habitants à planter ces arbres si nécessaires”.

“Toutefois, plus d’un an après le délai fixé par le maire, planter des arbres à Los Angeles se révèle bien plus difficile qu’il n’y paraît, surtout si l’on veut cibler les quartiers qui ont le plus besoin d’arbres pour réduire les températures et améliorer la qualité de l’air. Aujourd’hui, à peine plus de 65 000 arbres ont été plantés.”

Comme le souligne le quotidien situé à gauche, “pour les habitants des quartiers pauvres, qui ne possèdent pas de terrain, il peut être difficile de planter des arbres ou de s’occuper des nouveaux arbres durant la période critique des trois premières années”.

Les propriétaires favorisés

Pourtant, le maire démocrate a mis l’accent sur ces zones défavorisées, promettant d’augmenter de 50 % d’ici à 2028 la couverture d’arbres dans les quartiers à bas revenus, qui en comptent généralement le moins. D’après les chercheurs, “les quartiers avec peu d’arbres et beaucoup d’asphalte, de grands bâtiments et d’autres surfaces absorbant la chaleur peuvent être plus chauds de 10 degrés [Fahrenheit] que les quartiers alentour”, indique le journal, soit plus de 5 °C d’écart.

Le programme des “ambassadeurs” a aussi été mis en place, en septembre 2021, à destination des quartiers désavantagés. Des “leaders” locaux sont chargés “de trouver des habitants intéressés par l’idée de planter des arbres et de leur faire comprendre l’importance de s’occuper des arbres du quartier”.

Toutefois, si la ville fournit souvent les plants, elle demande un engagement à prendre soin des arbres − à les arroser, notamment − s’ils se trouvent sur la voie publique, et ce pour une durée de trois ans. Et elle n’octroie des aides que dans certains cas.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles