À Londres, un homme atteint de la "variole du singe" : quelle est cette maladie ?

![CDATA[Shutterstock / Rafal_Barnas]]

L'agence britannique de sécurité sanitaire vient d'annoncer la détection d'un cas de variole du singe, chez un homme, à Londres, comme le relaye CNN. Il l'aurait probablement contracté lors d'un séjour en Afrique, au Nigeria. Ce dernier est traité et isolé dans un hôpital. Quelle est cette maladie ? Doit-on craindre une potentielle épidémie ? Explications.

Symptômes de la variole du singe

La variole du singe a été découverte dans les années 1970, après que la variole humaine n'ait été éradiquée grâce au vaccin. A cette période, a été constaté un regain de cas en République démocratique du Congo, rappelle l'institut Pasteur. Les chercheurs ont ainsi "constaté que les nouveaux cas étaient des cas de la variole du singe, causés par des petites flambées de transmission locale qui n'atteignaient pas toute la population." Cette pathologie est aussi appelée "l'orthopoxvirose simienne" ou "mokey pox", soit une zoonose causée par l'orhopoxvirus simien.

L'Organisation mondiale de la santé note pour sa part : "La présentation clinique est semblable à celle observée chez les patients atteints autrefois de la variole, mais moins grave." La durée d'incubation varie de 6 à 16 jours (avec un maximum de 21 jours).

Il y a en général deux périodes : une première dite "invasive" caractérisée par de la fièvre, de gros maux de tête, une tuméfaction des ganglions, des douleurs dans le dos et musculaires, un manque d'énergie. Ensuite survient une éruption (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Quelle est cette technologie avec laquelle Elon Musk veut soigner les acouphènes ?
Fibromyalgie : 5 symptômes qui doivent faire penser à la maladie
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce jeudi 12 mai en direct : annonces, chiffres
Cancer : bientôt un nouveau vaccin ?
Fibromyalgie : une altération des petites fibres nerveuses à l’origine de la pathologie ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles