à Limoges, la céramique se met au numérique

Libération.fr

Médecine, art, environnement, défense : la séculaire industrie de la porcelaine limousine connaît un nouvel essor. Depuis des années, «l’or blanc» se décline dans toutes sortes d’applications, surtout dans les nouvelles technologies.

Près de la gare SNCF de Limoges, où s’élevait au XIXe l’une des usines les plus modernes qu’ait engendrées la révolution industrielle - la célèbre manufacture Haviland -, trône aujourd’hui… un centre commercial. Le temps est loin où l’industrie de la porcelaine faisait vivre la ville. Stabilisée à 115 millions d’euros de chiffre d’affaires et 1 200 emplois directs, la filière perdure cahin-caha. Mais parallèlement aux arts de la table, hyperconcurrentiels car ramassés sur le marché du luxe, se développent, dans l’ambiance feutrée des laboratoires, ce que l’on appelle «les céramiques techniques», nouvel horizon pour les industriels du secteur. Une activité ancienne innove et mute vers d’autres débouchés.

Loin du chahut des faubourgs qui ont vu l’épanouissement de l’économie de l’«or blanc» limousin, un écosystème foisonnant baptisé Ester irrigue la croissance de dizaines de start-up. Ce technopôle héberge 2 500 emplois et 200 structures venues y chercher l’expertise du laboratoire SPCTS (science des procédés céramiques et traitements de surface) au centre de recherche universitaire sur les céramiques, et sa force de frappe industrielle, le CTTC, Centre de transfert de technologies céramiques.

Leadership incontesté

Leur développement y est épaulé par le Pôle européen de la céramique et son budget faramineux de 271 millions d’euros, à l’image d’une économie en pleine croissance : 155 nouveaux projets portés par 120 entreprises en 2015. Art, environnement, médecine, consommation, défense : la révolution numérique a démultiplié les débouchés économiques pour la famille des céramiques. Elle a permis à toute une industrie d’entamer sa mue en rendant possible l’exploration de leurs étonnantes propriétés, inaccessibles jusqu’alors en raison de (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Marine Le Pen en Corse, d’une nation l’autre
Présidentielle: à J-17 du premier tour
Soupçons d'abus sur mineurs: l'évêque de Dax contraint à la démission
François Fillon enfariné par un jeune homme à Strasbourg
A Lille, un stade qui risque de coûter cher au président de la métropole

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages