À Lille, après l’effondrement de deux immeubles, ces politiques félicitent le « héros » qui a alerté

POLITIQUE - Les conséquences auraient pu être plus lourdes. Ce samedi 12 novembre en début de journée, deux immeubles se sont effondrés dans le centre-ville de Lille. Grâce à la présence d’esprit d’un jeune ayant remarqué les murs gondolés de sa résidence en rentrant de soirée, les habitants de l’immeuble et des habitations voisines ont pu être évacués juste avant l’accident, même si une personne est toujours portée disparue selon les pompiers.

« C’est un héros », félicite Violette Spillebout, députée Renaissance (ex-LREM) et conseillère municipale de la ville, interrogée par Franceinfo. « Je me suis réjoui qu’une personne rentrée tard dans la nuit ayant vu quelque chose d’inquiétant ait non seulement appelé la police municipale qui a été hyperréactive, mais que tout ça ait permis de sauver des vies. C’est formidable », poursuit-elle.

« C’est un très bel exemple pour tous les citoyens, jeunes ou moins jeunes, de responsabilité. Quand on est vigilants, quand on regarde autour de soi, quand on a le bon réflexe d’appeler la police municipale, d’appeler les pompiers, et que derrière la chaîne se met en ordre de façon à protéger des vies, c’est une formidable fierté », renchérit la députée.

« Il y aurait eu des morts », s’émeut Aubry

La maire de Lille Martine Aubry a aussi souligné sur Twitter la « célérité » de ce « jeune locataire dès 3 heures du matin ». Devant les médias, l’édile était très émue : « J’en tremble encore car si cette nuit ce monsieur n’était pas rentré à 3 heures du matin et ne nous avait pas joints et si on n’avait pas eu ces réactions il y aurait eu des morts à l’évidence. »

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a également remercié « l’étudiant qui a, cette nuit, donné l’alerte ». « Je salue la réactivité de celui qui a donné l’alerte, et le professionnalisme des services municipaux et de secours », a pour sa part écrit le député LFI Adrien Quatennens, dans son premier tweet depuis son retrait de l’Assemblée nationale après ses aveux sur des violences conjugales.

L’identité du « héros » de Lille n’est pas connue.

L’immeuble s’est effondré aux alentours de 9 h 15, entraînant avec lui l’immeuble mitoyen, avant l’ouverture des magasins. Une personne a été sauvée des décombres.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi