À Libreville, comment une pénurie de sucre laisse les Gabonais sur les dents

Au Gabon, une pénurie de sucre touche tout le pays. Il n'y a plus de sucre dans les grandes surfaces. Les rares paquets disponibles connaissent une surenchère : le prix d’un kilo est ainsi vendu au marché noir de 900 à 1 500 francs CFA, soit de 1,37 à 2,28 euros. Une situation difficile pour les pâtissiers et même les familles. Illustration au petit marché de IAI, dans le 5e arrondissement de Libreville.


Lire la suite sur RFI