À l'aube de la présidence de LR, Bruno Retailleau veut «rebâtir un parti populaire et patriote»

© Europe 1

Invité du Grand Rendez-vous, en codiffusion sur Europe 1, CNews et les Echos, le président du groupe Les Républicains au Sénat Bruno Retailleau insiste : la droite a sa place entre les partis d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Candidat à la présidence des Républicains, le sénateur "veut créer un nouveau parti qui sera populaire, patriote et qui a vocation à faire revenir tous les électeurs de droite." Si Bruno Retailleau n'est pas favorable à une union des différentes droites, il veut "l’union de la droite, par les électeurs."

 

>> Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Je me bats pour réhabiliter la droite"

Bruno Retailleau est revenu sur l'affaire de Fournas, dans laquelle il a été plutôt discret. Pour lui, Macron a cédé à cause de l'extrême gauche pour qui "l'idée même de retourner les étrangers dans leur pays d'origine est raciste". Une pression de la gauche contre laquelle se bat le sénateur. "Je me bats aujourd’hui pour faire en sorte de réhabiliter la droite. Je pense que si demain la droite veut convaincre, elle devra vaincre ses peurs. La peur de l’intimidation du politiquement correct, de ne pas correspondre aux critères de respectabilité idéologique de la gauche. Je me bats pour ça." Bruno Retailleau veut reprendre en main la droite pour récupérer "les millions" qui ont quittés les Républicains "depuis 2007, à force de lâcheté et abandon".

 

>> Plus d'informations à venir...

...
Lire la suite sur Europe1