À l'aile droite de la Macronie, Darmanin et Le Maire pensent déjà à la suite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin fait partie, avec son collègue à l’Économie Bruno Le Maire, des ministres très présents sur la scène politique et médiatique depuis la nomination du nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne au début du mois.

L’aile droite de la Macronie commence à se placer pour la suite. Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, respectivement numéros 2 et 3 du gouvernement, ont décidé de se placer aux avant-postes dès le début du quinquennat. Le ministre de l’Économie, parce qu’il défend la loi sur le pouvoir d’achat ; celui de l’Intérieur, parce qu’il intervient sur tous les sujets liés à son portefeuille.

« Darmanin veut incarner la droite populaire et sociale. Le Maire veut s’affirmer comme l’homme de l’économie et se placer en héritier d’Emmanuel Macron. Et tous les deux comptent bien tirer au maximum profit de leur ministère », analyse l'un de leurs collègues au gouvernement.

Edouard Philippe en embuscade

Mais il y a un troisième homme qui ambitionne d’incarner l’aile droite de la Macronie : l’ancien Premier ministre Édouard Philippe. Le maire du Havre est très discret en ce moment. Mais il a indirectement fait parler de lui il y a quelques jours, quand les députés de son parti n’ont pas suivi la majorité présidentielle lors d’un vote à l’Assemblée, une façon d’affirmer leur indépendance.

Entre ces trois hommes, la course à la succession semble être lancée, alors que l’aile gauche du camp présidentiel peine à se faire entendre.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles