À la Une: l’impossible dialogue en Équateur

En Équateur, le conflit social et ses conséquences font évidemment les gros titres de la presse. « Pénurie », peut-on lire sur la Une du journal Expreso, à côté d’une photo qui montre les étals vides d’un supermarché. Selon le site de la chaine CNN en espagnol, les autorités ont commencé à approvisionner en kérosène l’aéroport de Quito : 100 000 gallons viennent d’être livrés. Beaucoup de produits ne sont plus accessibles ou alors seulement à des prix fortement supérieurs par rapport à ceux d’avant le conflit. « La presse appelle désespérément au dialogue les deux parties », c’est le titre du journal El Comercio. Mais pour l’instant, les chances de voir les représentants de la Conaie et du gouvernement s’assoir autour d’une table sont quasi inexistantes, selon El Comercio. Le journal rappelle que la Conaie exige comme condition préalable, pour reprendre les discussions avec les autorités, la levée de l’état d’urgence ce que le gouvernement refuse.

► À lire aussi : Équateur: des morts, des blessés et même des policiers portés disparus

Le Sénat et la Cour suprême présente des positions différentes sur les armes


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles