À la Une: l’histoire d’une balle perdue en Haïti

Le Nouvelliste affiche en une l'histoire d'une balle perdue. Cette balle s'est fichée dans l'abdomen d'une femme enceinte de 36 semaines et raconte à elle seule l’horreur de ce que vit la population d’Haïti au quotidien. Forcée à un « ping-pong médical » pour être soignée, à naviguer entre des hôpitaux qui n'ont pas d'électricité, de matériel ou de personnel, la femme enceinte arrive finalement dans un centre de la Croix-Rouge. Il est trop tard pour la sauver. « Elle s’était vidée de tout son sang », raconte un médecin, la voix cassée. Il tente alors de sauver son bébé. « Pour un médecin terrorisé par les rafales incessantes qu'il entend depuis la salle d'opération, cela aurait procuré un minimum de satisfaction », commente Le Nouvelliste. Mais « il n'y avait rien à sauver ». Le médecin, traumatisé, explique que « le crâne du bébé était déchiqueté par la balle ».

Le pays où l’on peut être « blessé par balles jusque dans son lit »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles