À la une de l’hebdo. Santé, climat, même combat

Courrier international (Paris)
1 / 2

À la une de l’hebdo. Santé, climat, même combat

Chaque semaine, Courrier international explique ses choix éditoriaux et les débats qu’ils suscitent parfois dans la rédaction. Alors que les gouvernements du monde entier planchent sur des plans de relance, explique notre dossier de cette semaine, des voix s’élèvent pour demander une économie plus verte. La crise du Covid-19 pourrait être l’occasion de nous réinventer et de répondre à une autre urgence, celle du réchauffement climatique. 

Un ciel bleu même à Los Angeles pour la première fois depuis des décennies, comme le note le site américain Grist… Et pourtant. Si le confinement a permis de réduire la pollution atmosphérique et provoqué une diminution des émissions de CO2, cela ne suffira pas à inverser la tendance au réchauffement de la planète. Et alors, diront certains, ce n’est pas la priorité ! Si, justement, et il y a aujourd’hui une véritable “occasion à saisir”, titrait The Economist le 21 mai. La crise du Covid-19 et la crise climatique “ne font pas que se ressembler. Elles interagissent”, explique l’hebdomadaire britannique. 

Comment faire redémarrer l’économie, quasiment à l’arrêt depuis plus de deux mois ? C’est ce qui mobilise tous les gouvernements aujourd’hui. Partout dans le monde, alors que le déconfinement des populations s’organise progressivement, les États s’apprêtent à consacrer des milliards à des plans de relance. Avec les mêmes recettes qu’avant ? On veut croire que non. La pandémie a bouleversé nos modes de vie, montré les limites d’une mondialisation sauvage et l’importance des politiques publiques face à l’urgence sanitaire. Dans le “monde d’après”, aura-t-on la même volonté d’intervention face à l’urgence climatique ?
C’est le débat que nous vous proposons cette semaine dans le dossier de couverture.

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :