À la Une: l’attaque ratée contre la vice-présidente argentine Cristina Kirchner

Sur les Unes de toute la presse argentine, la même photo : celle de Cristina Kirchner, souriante, qui n’a pas encore vu le pistolet qui la vise. L’image, extraite d’une vidéo, est d’autant plus impressionnante que l’arme est au premier plan, entre le lecteur et le visage de la vice-présidente. Pagina12 y voit « un pistolet contre la tempe de la démocratie ». Dans El Dia, le gouverneur de la province de Buenos Aires qualifie l’attentat comme « un des pires épisodes de notre histoire ».

Ce jeudi soir, son arme, « un calibre 380 d’une grande puissance de feu », précise El Dia, s’est manifestement enrayée. Mais, note la Nacion, le fait que l’assaillant ait pu s’approcher aussi près de la vice-présidente dénote d’énormes failles dans sa protection.

Condamnations unanimes


Lire la suite sur RFI