À Kharkiv, un street artiste fait de la résistance

Deux feutres, un noir, un blanc. Ce sont les armes choisies par le street artiste, Gamlet Zinkivsky, pour mener la guerre contre la Russie. Le peintre ukrainien recouvre à l'encre des planches de bois disposées par dessus les fenêtres brisées de sa ville natale, Kharkiv.

L'homme s'était réfugié, depuis deux mois, avec une partie de sa famille, à Ivano-Frankivsk, dans l'ouest de l'Ukraine peu touché par les attaques russes.

Il y a quelques jours, le commandant du bataillon Khartia, un ami, lui a ordonné de rentrer pour combattre à sa façon et encourager le peuple ukrainien à poursuivre la lutte.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles