À Kaboul, une vie quotidienne très difficile

"La plupart des gens n'ont rien à manger parce que leur argent se trouve dans les banques et que les banques ont bloqué leur argent", témoigne un Afghan. Un reportage de notre envoyée spéciale à Kaboul, Anelise Borges.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles