À la une ce jeudi 28 juillet…

À partir de ce jeudi, l'humanité vit à crédit.  - Credit:TOBIAS SCHWARZ / AFP
À partir de ce jeudi, l'humanité vit à crédit. - Credit:TOBIAS SCHWARZ / AFP

Environnement. Ce jeudi 28 juillet marque le jour du dépassement pour l'humanité. Cette date correspond, symboliquement, à la capacité annuelle de production de ressources de la planète. Cet indice a pour but d'illustrer la consommation toujours plus rapide d'une population humaine en expansion sur une planète limitée. Pour le dire de façon imagée, il faudrait cette année 1,7 Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale de façon durable. Si toute l'humanité vivait comme les Français, elle aurait consommé le 5 mai toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an, a annoncé le WWF, estimant que la France pouvait faire reculer ce « jour du dépassement » de 25 jours d'ici à 2027.

À LIRE AUSSITransition écologique : que se cache-t-il derrière la « sobriété » ?

Déplacement présidentiel. Emmanuel Macron poursuit, ce jeudi, sa visite au Bénin, dans la journée, il rejoindra la Guinée-Bissau. Mercredi, en visite au Bénin, ancien pays colonisé par la France, le chef de l'État a accusé la Russie d'être « l'une des dernières puissances impériales coloniales » et de mener une nouvelle forme de « guerre hybride » dans le monde. Soucieux de mettre en avant le rôle des organisations régionales, Emmanuel Macron s'est dit « disposé » à participer à une réunion de « l'Initiative d'Accra » qui rassemble six pays d'Afrique de l'Ouest dans la lutte antidjihadiste. Dans le même objectif, il est attendu en Guinée-Bissau pour discuter jeudi avec son présiden [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles