À la une ce jeudi 27 mai…

·1 min de lecture
Emmanuel Macron est attendu jeudi au Rwanda, avec l'ambition de normaliser des relations bilatérales empoisonnées par le rôle joué par la France dans le génocide des Tutsis de 1994, qui a fait plus de 800 000 morts. 
Emmanuel Macron est attendu jeudi au Rwanda, avec l'ambition de normaliser des relations bilatérales empoisonnées par le rôle joué par la France dans le génocide des Tutsis de 1994, qui a fait plus de 800 000 morts.

Diplomatie. Emmanuel Macron est attendu jeudi au Rwanda, avec l'ambition de normaliser des relations bilatérales empoisonnées par le rôle joué par la France dans le génocide des Tutsis en 1994, qui a fait plus de 800 000 morts. Le président français prononcera un discours très attendu en s'adressant notamment aux « rescapés » de ce génocide.

À LIRE AUSSIFrance-Rwanda : ces « pas en avant » qui peuvent tout changer

Montagne. Le Premier ministre Jean Castex se rend en Savoie pour présenter le plan « Avenir Montagnes », en soutien à des territoires qui ont reçu 5 milliards d'euros d'aides d'urgence (Fonds de solidarité, aides spécifiques aux remontées mécaniques, aux moniteurs de ski?) depuis le début de la crise sanitaire.

Sécurité. Une semaine après la manifestation des syndicats de policiers, la table ronde du « Beauvau de la sécurité » est prévue ce jeudi avec la participation du garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti. Elle est consacrée aux relations entre les forces de l'ordre et la justice.

À LIRE AUSSIDeux policiers se suicident alors que s'ouvre le Beauvau de la sécurité

Tennis. On connaîtra les affiches du premier tour du tournoi Roland-Garros ce jeudi, en fin d'après-midi, à l'issue du tirage au sort des tableaux. Chaque tableau, masculin et féminin, comprend 128 participants.

Série. L'épisode final de la série Friends est diffusé ce jeudi sur HBO Max et en France sur Salto. Le temps d'une émission spéciale, les six héros se retrouvent sur le plateau de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles