À la une ce jeudi 12 mai…

Cédric Jubillar sera à nouveau entendu par les juges d'instruction ce jeudi 12 mai. Il sera confronté à un ancien codétenu à qui il aurait fait des révélations.
Cédric Jubillar sera à nouveau entendu par les juges d'instruction ce jeudi 12 mai. Il sera confronté à un ancien codétenu à qui il aurait fait des révélations.

Justice. Ce jeudi 12 mai, Cédric Jubillar est confronté à son ex-codétenu Marco. Les deux hommes sont entendus par les juges d'instruction sur leurs différentes déclarations dans l'enquête de l'affaire Jubillar, où Cédric Jubillar est soupçonné du meurtre et de la disparition de son épouse Delphine. L'ex-codétenu de Cédric Jubillar a affirmé aux enquêteurs que ce dernier lui aurait dévoilé de façon approximative le lieu où il aurait enterré son épouse. De son côté, Cédric Jubillar clame son innocence depuis son incarcération en juin 2021. Il reste en prison, malgré plusieurs demandes de remise en liberté formulées par ses avocats.

À LIRE AUSSIAffaire Jubillar : « Cédric m'a dit qu'il avait “enterré l'autre” »

Guerre en Ukraine. Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait tenir, jeudi 12 mai, une nouvelle réunion publique sur la guerre livrée par la Russie à l'Ukraine, au vu de « la dégradation continue de la situation humanitaire », ont indiqué des diplomates. Demandée par la France et le Mexique, cette session sera la 16e du Conseil de sécurité depuis l'invasion russe du 24 février. Cette réunion se tiendra le même jour qu'une session extraordinaire à Genève du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, réclamée par l'Ukraine, sur « la détérioration de la situation des droits humains en Ukraine ».

À LIRE AUSSI« Les Russes savent qu'ils ont commis une erreur colossale »

Culture. Après de longues années de travaux de modernisation, le musée de Cluny rouvre enfin ses [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles