À la Une: Jair Bolsonaro toujours muet après sa défaite à la présidentielle

© Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Au Brésil, les blocages de routes se sont intensifiés ce mardi matin. Au surlendemain de l’élection de Lula à la présidence, de nombreux chauffeurs de camions et des manifestants pro-Bolsonaro refusent d’accepter la défaite du président d’extrême droite. Ce dernier doit finalement s’exprimer ce mardi et ne contestera pas les résultats du scrutin de dimanche, selon le ministre des Communications.

Il est grand temps que le président sortant reconnaisse sa défaite, selon O Dia, pour qui « le silence de Bolsonaro donne le feu vert à la mobilisation d’extrémistes ». « Sur Telegram, des partisans réclament une action coup de poing sur l’Esplanade des Ministères [à Brasilia], parlent de résistance armée et d’appel à l’armée » dans la capitale fédérale, explique le journal brésilien. Cela a conduit « le secrétariat à la sécurité du district à bloquer l’accès à la Place des trois pouvoirs », ajoute Estadao.

► À lire aussi : Brésil: Jair Bolsonaro mutique depuis la victoire de Lula da Silva

États-Unis : surveillance ou intimidation lors du vote anticipé ?


Lire la suite sur RFI