À Jérusalem, Joe Biden s'engage à tout faire pour empêcher l'Iran d'avoir l'arme nucléaire

Les États-Unis sont prêts à user de « tous les éléments de leur puissance nationale » afin d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique, souligne une déclaration signée jeudi à Jérusalem par le président Joe Biden et le Premier ministre israélien Yaïr Lapid.

Au deuxième jour de la visite du président américain en Israël, Joe Biden enchaîne les entretiens diplomatiques. Il a notamment participé à un sommet virtuel dans un format appelé « I2U2 » (en anglais), avec les dirigeants d’Israël, d'Inde, et des Émirats arabes unis, pays qui a normalisé ses relations en 2020 avec l’Etat hébreu. Joe Biden s’est également entretenu avec le Premier ministre Yaïr Lapid.

Les deux chefs d'État ont signé un document baptisé « la déclaration de Jérusalem ». Cette déclaration qui grave dans le marbre l’engagement des États-Unis à garantir la sécurité d’Israël. Washington s’engage à utiliser « toute sa puissance », pour empêcher l’Iran d’avoir l’arme nucléaire, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa.

Joe Biden perd patience

Le président américain a été très clair à ce sujet. Joe Biden « privilégie toujours la solution diplomatique avec l’Iran ». Des négociations sont en cours entre Téhéran et les grandes puissances afin de s’assurer que le programme nucléaire de la République islamique reste purement civil. Mais le chef de la Maison Blanche commence à perdre patience. Il met la pression. Les États-Unis, dit-il, ne « vont pas attendre indéfiniment » l'Iran.

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles