Publicité

À Istanbul, au moins 29 morts dans l'incendie d'un immeuble résidentiel

À Gayrettepe, dans le quartier de Besiktas, situé à Istanbul, un incendie s'est déclaré, mardi, durant des travaux effectués dans une discothèque située au sous-sol d'un immeuble de seize étages. Un premier bilan fait état d'au moins 29 morts. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce drame.

Au moins 29 personnes ont trouvé la mort, mardi 2 avril, dans un gigantesque incendie qui s'est déclaré au sous-sol d'un immeuble résidentiel de Gayrettepe, dans le quartier de Besiktas à Istanbul, où des ouvriers effectuaient des travaux dans une discothèque.

Le sinistre s'est déclaré à la mi-journée, selon le gouverneur, laissant des traces noires visibles sur les quatre premiers étages de l'immeuble qui en compte seize, sans qu'il ne soit possible de déterminer immédiatement si les victimes sont décédées du fait des flammes ou des épaisses fumées noires.

De très nombreux secours ont été mobilisés et en fin de journée, une vingtaine d'ambulances et de camions de pompiers restaient stationnés dans la rue, bloquée à la circulation et aux piétons, a constaté l'AFP.

À l'entrée de la rue, à distance du bâtiment à la façade noircie, trois pompiers, le visage et les équipements souillés par la suie, étaient assis, prostrés, tandis qu'un autre passait, le regard vide, son casque à la main.

Ce n'est qu'en fin d'après-midi que le gouverneur d'Istanbul, Davut Gül, qui s'est rendu sur place, a annoncé que le feu avait été maîtrisé.

"Une enquête a été ouverte après l'incendie survenu à Gayrettepe, dans le quartier de Besiktas, à Istanbul", a annoncé le ministre de l'Intérieur, Ali Yerlikaya, sur X (ex-Twitter).

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24