À Hong Kong, l'aéroport reprend ses vols, mais les manifestations continuent

Le HuffPost avec AFP
Personal de seguridad del aeropuerto de Hong Kong hace guardia mientras viajeros pasan junto a manifestantes durante una sentada en la terminal de salidas, en Hong Kong, el 13 de agosto de 2019. (AP Foto/Vincent Thian)

HONG KONG - Les manifestants pro-démocratie avaient quitté l’aéroport international de Hong Kong ce mercredi 14 août au matin après deux jours de rassemblements de masse qui ont pris un tour violent et plongé le hub financier international un peu plus profondément dans la tourmente.

Les manifestations se sont terminées tôt mercredi ce matin après une série d’affrontements au cours desquels un policier a même dégainé son arme à feu pour repousser des manifestants qui l’attaquaient tandis que d’autres ont tiré du gaz poivre.

Les rassemblements pro-démocratie ont paralysé lundi et mardi l’aéroport international, le huitième plus fréquenté au monde (74 millions de passagers en 2018), accentuant encore davantage la crise la plus aiguë qu’aient traversée les autorités chinoise depuis la rétrocession de Hong Kong en 1997. 

“L’aéroport est notre dernière monnaie d’échange”

Ce mercredi matin, le site internet de l’aéroport affichait des dizaines de vols partis durant la nuit et annonçait des centaines d’autres au départ tout au long de la journée, mais beaucoup sont retardés. 

Selon un journaliste de l’AFP, dans le hall des départs, les comptoirs d’enregistrement fonctionnaient normalement et il ne restait qu’une poignée de manifestants, dont la plupart dormaient. “L’aéroport est notre dernière monnaie d’échange”, a déclaré l’un d’entre eux à l’AFP mercredi matin. On ignorait cependant si les manifestants envisageaient de revenir occuper l’aéroport plus tard mercredi.

Si l’aéroport a pu reprendre du service, les manifestations à Hong Kong n’ont en revanche pas faibli. Des professionnels de santé ont organisé un sit-in pour protester contre les violences policières. Ils portent un pansement ensanglanté en soutien avec une jeune fille qui a été touchée à l’œil samedi par un projectile.

 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post