À Grignan, le "Ruy Blas" de Victor Hugo vit la vie de château

Sophie Granel

Le temps d'un été, Madame de Sévigné accueille les grands d'Espagne. Le château de Grignan, dans la Drôme, et son architecture Renaissance servent d'écrin à la plus célèbre pièce de Victor Hugo, Ruy Blas. Un drame romantique et social en cinq actes qui met en scène Don Salluste, noble espagnol en disgrâce, et son valet, Ruy Blas.


Comment rêver plus beau décor ? Sous le ciel étoilé, la fable sociale imaginée il y a près de deux cents ans par Victor Hugo résonne dans la cour d'honneur de l'un des plus beaux châteaux de Provence. Devant la façade illuminée, d'étranges créatures mi-homme, mi-animal entretiennent la magie. Tout près, le public est fasciné. Il faut dire que la mise en scène d'Yves Beaunesne est flamboyante. Avec la complicité de Daniel Vuillermoz qui a créé une quarantaine de costumes et de masques féériques, le directeur de la Comédie Poitou-Charentes a donné vie à un spectacle presque irréel.

Un spectacle total

Depuis le début de l'été, dans le cadre des Fêtes nocturnes, Don Salluste (Thierry Bosc) multiplie les fourberies pour se venger de la reine d'Espagne (Noémie Gantier) qui a causé sa disgrâce. L'instrument de sa vengeance n'est autre que Ruy Blas, son valet (interprété par le comédien François Deblock), qui finira par s'éprendre de la belle souveraine. Une histoire d'amour et de trahison, servie par une distribution brillante et une partition aux accents ibériques signée du compositeur Camille Rocailleux. Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi