"À force de voir tes Clodettes toutes nues" : Claude François à l’origine d’un changement radical

·1 min de lecture

Claude François reste une icône pour de nombreux Français. L'artiste a marqué le monde de la musique avec ses titres éponymes comme Cette année-là, Alexandrie Alexandra et bien d'autres. Et lorsqu'on pense à Claude François, on pense forcément aux Clodettes... Ces jeunes femmes sexys qui dansaient derrière l'artiste. Entre 1966 et 1978, ce serait plus de trente Clodettes qui ont entouré le chanteur. Dans les derniers temps, elles portaient des chemises et shorts en satin colorés... C'est Vline Buggy parolière de Claude François, Hugues Aufray, et Michel Sardou, qui a dessiné certains des costumes.

Dans les colonnes de Nord Éclair, elle confie à ce sujet : "J'étais allée retrouver Claude à son hôtel en tournée et je lui avais dit : "À force de voir tes Clodettes toujours à poil, on finit par ne plus les voir. Pour une nouvelle chanson, pourquoi n'essayerais-tu pas autre chose ?". Le chanteur est intrigué par les questions de Vline Buggy et demande à voir ses dessins. "C'étaient des shorts comme j'en portais quand j'avais 20 ans. Je lui ai suggéré que chaque Clodette en porte un de couleur différente", explique-t-elle. Et visiblement, chanteur a suivi ses conseils !

Dans une interview accordée à 20minutes, Julie Calvet, qui fut l'une des emblématiques Clodettes, avait révélé comment Claude François avait eu l’idée de s'entourer de jolies femmes sur scène. Et l'inspiration du rival de Johnny Hallyday venait d’outre-Atlantique lorsqu'il avait découvert Ike et Tina Turner. "Il nous (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : le journaliste porte plainte pour dénonciation calomnieuse
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : pourquoi Florence Porcel a consenti à une nouvelle relation sexuelle
VIDÉO - Téléfilm avec Richard Berry déprogrammé : pour François Berléand, "France 3 a décidé qu'il était coupable"
Patrick Poivre d'Arvor accusé de « viols » : ces « questions franches et embarrassantes » qu’il aurait posées à Florence Porcel
VIDÉO - "L'enfance est finie" : Anny Duperey raconte le traumatisme vécu après la mort de ses parents