À Flins, Renault inaugure sa nouvelle usine de reconditionnement de voitures d'occasion

·1 min de lecture

Donner une seconde jeunesse à sa voiture ? C'est le pari du groupe automobile Renault. Sur son site historique à Flins dans les Yvelines, le constructeur inaugure une usine dédiée au reconditionnement de ses véhicules. L'idée est assez simple : prendre une voiture d'occasion et la reconditionner, c'est-à-dire la remettre à neuf. Son objectif : créer la première usine d'économie circulaire dédiée à l'automobile en Europe.

Une "Refactory"

Acheter une voiture neuve est-il encore envisageable ? Trop chère, trop polluante, dans ce contexte, le marché des voitures d'occasion (VO) devient une aubaine pour les futurs clients. Il y a tout juste un an, le groupe Renault présentait son plan d'économies avec la fermeture de trois sites : Choisy-le-Roi, les Fonderies de Bretagne et l'usine de Dieppe. L'avenir du site de Flins demeurait alors incertain.

Mais quelques mois plus tard, des centaines de voitures patientent sur le parking du site. Ici, les voitures passent au check-up : vidange, peinture, carrosserie, douche et séance photo avant le retour en concession. De quoi gagner en productivité, comme l'explique Ivan Segal, le directeur du commerce chez Renault. "Vous avez ici un véhicule sur lequel on a rénové les jantes aluminium, on a des processus avec des équipes qui savent le faire de manière qualitative", détaille-t-il.

>> À LIRE AUSSIRenault prévoit une perte de production de 500.000 véhicules en 2021

"Dans une concession, un concessionnaire pourra être amené à passer par...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles