À la Une: EuroPride en Serbie, la communauté LGBTQI+ fait bloc

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

L’annulation par les autorités de la marche du 17 septembre censée clôturer l’EuroPride de Belgrade a amplifié les motivations de la communauté LGBTQI+. Aujourd’hui, elle est plus unie que jamais pour défendre ses droits et dénoncer l’absence d’égalité et l’homophobie.

Le drapeau LGBTQI+ avait pourtant été hissé lundi pour la première fois devant le Palais de Serbie. Mais les jours précédents, des milliers de personnes avaient manifesté dans les rues de la capitale à l’appel de l’Église orthodoxe serbe, demandant aux autorités d’annuler la marche. Cette pression des militants religieux et d’extrême droite témoigne de la situation contradictoire dans laquelle se trouve la Serbie vis-à-vis des personnes LGBTQI+.

Décryptage du théologien orthodoxe et militant queer Nik Jovčić-Sas.

Moscou et ses financements secrets des partis politiques

Le Monténégro serait le troisième pays le plus armé au monde, à égalité avec la Serbie. Les débats et polémiques sur la prolifération des armes, surtout illégales, ont repris après la fusillade de Cetinje qui a fait onze morts à la mi-août.


Lire la suite sur RFI