À Dunkerque, Macron ironise sur sa formule de « traverser la rue pour trouver un travail »

Cinq ans après, et avec un taux de chômage en baisse de près de deux points, Emmanuel Macron a remis au goût du jour sa phrase polémique : « Je traverse la rue et je vous trouve un travail ». En visite d’une usine d’aluminium à Dunkerque, vendredi, le Président a ironisé : « Il y a quelques années, je disais qu’il suffisait de traverser la rue, là il faut faire un mètre. »

Vers 18 heures, Emmanuel Macron a en effet été interpellé par un homme en recherche d’emploi. Ce dernier lui expliquait qu’il ne trouvait pas de travail malgré un BTS électro-technique en poche. L’un des dirigeants d’entreprises qui les entouraient lui a alors lancé : « Donnez-nous votre CV. » C’est alors qu’Emmanuel Macron s’est permis de rebondir, en allusion à sa phrase de 2018.

À lire aussi Jeune chômeur invité à "traverser la rue" : Emmanuel Macron persiste et signe

Il y a cinq ans, le chef de l’État avait lancé à un jeune horticulteur sans emploi lui aussi, qu’il suffisait de « traverser la rue » pour trouver un emploi. L’expression avait créé la controverse, déplorant que l’on rejette la responsabilité du chômage sur les individus et non sur la pénurie d’emploi. En avril dernier, le président avait déclaré dans une interview au Parisien : « Il y a des petites phrases que j’assume totalement. »

Ce déplacement à Dunkerque est le point d’orgue de l’annonce de son grand plan de réindustrialisation de la France. Il y a annoncé d’importants investissements étrangers dans les batteries pour un...


Lire la suite sur LeJDD