À quoi Donald Trump occupe-t-il ses journées depuis sa défaite ?

Par Hélène Vissière, correspondante à Washington
·1 min de lecture
Donald Trump aperçu jouant au golf le 7 novembre 2020.
Donald Trump aperçu jouant au golf le 7 novembre 2020.

On l'a à peine vu depuis le 3 novembre, jour du scrutin. Il a joué deux fois au golf ce week-end en Virginie. Lundi, il n'avait rien au programme. Son dernier briefing officiel avec ses services de renseignements, si l'on en croit son agenda, remonte au 1er octobre. Quant à la cellule de gestion du Covid, il ne l'a pas consultée depuis des mois? La campagne l'a totalement accaparé, et ce n'est pas fini. D'après ses proches, il passe ses journées collé aux écrans de télé à téléphoner à ses confidents pour organiser sa défense. Et, évidemment, il tweete pour dénoncer des fraudes électorales massives et accuser les démocrates de lui « voler » sa place, même s'il n'y a aucune preuve d'irrégularités.

Lire aussi Gérard Araud ? La victoire de Donald Trump

Bref, une semaine après le scrutin, Donald Trump n'a toujours pas concédé sa défaite. « Ce mot n'est même pas dans notre vocabulaire pour le moment, » a déclaré Jason Miller, un de ses conseillers. D'habitude, le président vaincu téléphone à son rival pour le féliciter et fait un discours aimable dans lequel il appelle à oublier les divisions. Pour l'instant, il agit comme s'il avait été réélu et vient de limoger son ministre de la Défense. D'autres sont sur la sellette, dont Christopher Wray, le directeur du FBI, et la patronne de la CIA.

Au sein de la Maison-Blanche, il y a apparemment deux clans qui s'opposent. L'un le pousse à admettre le résultat de l'élection, conscient qu'il y a peu de chance de le changer [...] Lire la suite